• Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube
  • TikTok
00:00 / 00:58

LA PETITE SIRÈNE : Le plus grand chef-d'oeuvre de Disney

Mis à jour : juin 27

1ère partie : Le film, son origine, les acteurs et réalisateurs

et quelques petits potins

L'affiche officielle du dessin animé

J’aurais été impardonnable, si je n’avais pas accordé un article sur ce blog, à la sacro-sainte reine des sirènes, ARIEL ! Quelle petite fille n’a jamais rêvé devant cette adorable princesse des mers ? Qui n’a jamais entonné au moins une fois, son hymne à la liberté « Partir là-bas »?

Pour toute une génération d’enfants, ce film, comme les personnages qui le composent, en passant par les chansons, sont devenus cultes.

Je suis la première à avoir été inspirée par ce personnage, en tant que sirène. D’ailleurs, mon pseudo, Andrina, n’est autre que le prénom de l’une des six sœurs d’Ariel. Un petit clin d’oeil à l’héroïne de mon enfance, auquel je tenais.

Mais derrière les personnages animés de ce film, se cachent des acteurs de talents et des créateurs passionnés qui ont tous travaillés d’arrache-pied pour en faire le succès qu’il est devenu. C’est eux, que je souhaite mettre en lumière (pour une fois) dans cet article.

Mais commençons pas le commencement…


L’origine de l’histoire :

C’est Hans Christian Andersen, le premier, qui a imaginé l’histoire de la petite sirène. Parfois appelée aussi :«La petite Ondine». Ce compte Danois, est parut pour la première fois en 1837. Il contribuera pour la première fois, à donner une image positive, voir romantique de la sirène. Car en effet, avant cela, pour tout le monde, la sirène est perçue comme une dangereuse séductrice, responsable des naufrages et qui séduit les marins avant de les tuer.

Avec le compte d’Andersen, la petite sirène devient au contraire une innocente jeune fille, folle amoureuse d’un beau prince et prête à tout sacrifier pour le rejoindre. Mais à vouloir trop donner, elle perdra tout. Jusqu’à sa vie.

Une version beaucoup plus sombre que la version édulcorée servie par les studios Disney, mais que je trouve néanmoins tout aussi intéressante, car plus proche de la réalité de la vie. Toutefois, c’est bien du film de Disney, dont il est question ici, aussi, vais-je m’empresser d’y revenir !


Synopsis :

Pour le cas ou un rappel de l’histoire serait vraiment nécessaire...

Ariel est une jeune et belle sirène de 16 qui vit sous la mer, dans le royaume d’Atlantica. Fascinée par le monde humain, elle se rend régulièrement à la surface de l’Océan, avec son meilleur ami, Polochon, un petit poisson, et ce, malgré les interdictions de son père, le roi Triton et les avertissements de son chaperon, le crabe Sébastien.

C’est lors de l’un de ses voyages à la surface, qu’une nuit, Ariel assiste en cachette à une fête, donnée sur le bateau du prince Éric, pour son anniversaire.

Mais un orage éclate. Le bateau fait naufrage et Éric tombe par dessus bord. N’écoutant que son courage, Ariel se lance à son secours et le ramène sur le rivage. Son chant mélodieux réveille le prince mais Ariel doit fuir avant qu’il ne la découvre. Hanté par sa belle voix, il jure de la retrouver et de l’épouser. Pendant ce temps, Ariel conclut un pacte avec la sorcière des mer, Ursula. Cette dernière lui propose une potion, qui lui donnera une apparence humaine durant 3 jours. Si avant le couché du soleil du 3ème jour, Ariel parvient à se faire embrasser par Eric, alors elle conservera son apparence humaine. Dans le cas contraire, elle redeviendra sirène et appartiendra pour toujours à la sorcière. Ariel accepte, et pour «payer» la potion d’Ursula, elle lui donne sa voix…

Les personnes associées au film :

Les réalisateurs et scénaristes:

John Musker

John Musker : John Musker est un réalisateur, scénariste et producteur américain. Il est né le 8 Novembre 1953 à Chicago.

En collaboration avec Ron Clément, il réalise plusieurs classiques Disney, dont «La petite sirène» et «Aladin» seront les plus gros succès.


Ron Clément



Ron Clément : Ronald Francis Clément, né le 25 Avril 1953 à Sioux City (Iowa), est un animateur, scénariste, réalisateur et producteur américain. Il est surtout connu pour ses activités aux studios Disney, en collaboration avec John Musker.





Après les énormes succès de «La petite sirène» et «Aladin», les deux compères réaliseront ensemble, « Hercule ». Le film connaîtra un succès modéré. En 2002, ils réaliseront ensemble : «La planète au trésor, un nouvel univers», qui sera un cuisant échec commercial, entraînant la rupture de leur contrat.

Mais ils seront réembauchés en 2007, pour réaliser «La princesse et la grenouille».

Leur dernier grand succès est : «Vaïana : la légende du bout du monde», sorti en 2016.

En plus d’être les réalisateurs de «La petite sirène», ils en sont également les scénaristes.

On ne change pas une équipe qui gagne !


Les acteurs :



Claire Guyot ( ARIEL) :

Claire Guyot est une actrice et chanteuse particulièrement active dans le doublage. Elle est également la voix Française de grandes stars américaines telles que Winona Ryder (Edward aux mains d’argent, Dracula), Sarah Michelle Gellar ( Buffy contre les , Scream 2, sexe intentions ... ) et Teri Hatcher (Loïs et Clarck, Desperate Housewives…)

En 2009, elle sort son premier album solo, indiciblement.

En 2010 et 2011, elle interprète le rôle de Donna, dans la comédie musicale Mama Mia !



Thierry Ragueneau ( LE PRINCE ÉRIC) :

(Retrouvez en deuxième partie, l'interview exclusif de Thierry Ragueneau !)

Comédien, chanteur et producteur, Thierry Ragueneau débute sa carrière au théâtre en 1979, avec Darry Cowl.

Les fans de la série phénomène «Plus belle la vie», se souviendront de lui pour son rôle de François Marci, qu’il interprète de 2004 à 2006.

Il est également la voix Française de Simon Baker, dans la série télévisée, Mentalist. Il à également été la voix de Keanu Reeves, Andy Garcia et Nicolas Cage à leurs débuts.

Pour Disney, en plus d'avoir doublé le Prince Éric, Thierry Ragueneau, à également prêté sa voix à Chien-Po dans "Mulan" et à Alfredo Linguini dans "Ratatouille".



Boris Roatta

Boris Roatta (POLOCHON)

Il est également la voix Française de Macaulay Culkin, l’enfant star de «Maman j’ai raté l’avion» et «Maman j’ai encore raté l’avion».

Il apparaît à la télévision au début des années 1990, dans la série «commissaire Moulin», dans lequel il jouait le fils du commissaire.

Il décède à 14 ans, lors d’un accident de la circulation, renversé alors qu’il faisait du vélo.

Il ne sera pas remplacé dans la série, qui intégrera sa disparition au scénario.









Henri Salvador

Henri Salvador (SÉBASTIEN) :

Est-il vraiment utile de présenter le regretté Henri Salvador ?! Chanteur, humoriste, compositeur et guitariste au rire tonitruant et si communicatif !

Henri Salvador à fait les belles heures des célèbres émissions de Maritie et Gilbert Carpentier dans les années 60. Sa sympathie, sont humour et sa bonhomie le rendront tellement populaire, qu’il deviendra incontournable au point d’obtenir sa propre émission en première partie de soirée, «Salves d’Or», qui connaîtra plusieurs éditions.

Henri Salvador nous à quitté le 13 Février 2008 en nous laissant des titres inoubliables tels que : "Syracuse", "Le lion est mort ce soir", "Une chanson douce", "Jardin d’hiver", "Le travail c’est la santé", "Faut rigoler", et tant d’autres….

Il sera la première grande star française à prêter sa voix pour un film d’animation.




Micheline Dax

Micheline Dax (URSULA) :

Micheline Dax, de son vrai nom, Micheline Etevenon, est une actrice Française, née le 3 Mars 1924 et morte le 27 Avril 2014 à Rouinville-sous-Dourdan (Essonne).

Elle effectue ses premiers doublages dans les années 60. Elle sera entre autre Miss Piggy et la plupart des autres personnages féminins dans le célèbre Muppet Show (1977-1981). Elle est également la voix de Bianca Castafiore dans Tintin et le lac aux requins, mais aussi de Cléopâtre, dans les longs métrages tirés d’Astérix le Gaulois. Et bien sûr Ursula, dans «La petite sirène».



Anecdotes et potins autour de "La petite sirène"

Les bases d’Ariel : Pour créer le personnage d’Ariel, l’animateur Glenn Keane s’est inspiré de l’actrice Alyssa Milano qui connaît à cette époque un grand succès, dans la série «Madame est servie». Mais également du mannequin Sherri Stoner pour les mouvements et les mimiques d’Ariel.



Un doublage polémique : En 1999 pour fêter les 10 ans de la sortie de La petite sirène en salles, la filiale européenne Disney Character Voice International a voulu procéder à un redoublage intégral du film. Si Claire Guyot (Ariel) et Micheline Dax (Ursula) ont repris leurs rôles respectives, ce n'est pas le cas des autres y compris pour Sébastien. Au moment de sa sortie au cinéma et en VHS, ce redoublage est très critiqué et pendant de nombreuses années la polémique a été tellement intense que les fans et journalistes ont réussi à faire plier Disney et obtenu gain de cause. Depuis 2006 lors de la ressortie du film en DVD, le doublage de 1989 est réintégré avec la voix d'Henri Salvador pour Sébastien. Le chanteur sera rappelé une dernière fois pour redoubler le crabe dans La Petite Sirène 2



Les récompenses et nominations :

- Festival de Cannes de 1990 (43ème Edition)

- Nommé dans la catégorie Longs métrages – Hors-compétition

- Oscars/ Académy Awards 1990 (62ème Edition)

- Oscar de la meilleure chanson attribué à Howard Ashman et Alan Menken

- Oscar de la meilleure musique attribué à Alan Menken

- Golden Globes 1990 (47ème Edition)

- Golden Globes de la meilleure musique attribué à Alan Menken

- Nommé dans la catégorie meilleure comédie ou comédie musicale



La création d’Ariel

Découvrez dans cette vidéo, comment le personnage d’Ariel à été créé, avec les interventions exclusives de Sherri Stoner, Ron Clément et John Musker.





Pour découvrir la deuxième partie de l'article, avec l'interview exclusif de Thierry Ragueneau, rendez-vous ici !














© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com